Accueil » Voyage aux Philippines : top 5 des plus beaux festivals colorés à voir !

Voyage aux Philippines : top 5 des plus beaux festivals colorés à voir !

par Bana
332 vues
Voyage aux Philippines

La richesse culturelle des Philippines se traduit par des festivals colorés et étonnants tout au long de l’année. Ces « fiestas », comme les locaux les appellent vulgo, se célèbrent à travers moult activités. Défilés, danses, costumes, jeux, concours, processions… Il faut dire que les Philippins ont sacrément le sens de la fête. Certains événements ont un lien avec la religion, alors que d’autres rappellent des faits marquants historiques. Si vous préparez un voyage aux Philippines, voici une liste des festivals à ne pas manquer à travers l’archipel.

Sinulog

L’un des festivals les plus populaires et les plus colorés, cette célébration en l’honneur de l’enfant Jésus a lieu à Cebu. Elle se déroule à la troisième semaine de janvier chaque année. Elle se distingue par une danse de prière synchronisée avec le rythme des tambours et des cris de « Pit Senyor ». Les foules se rassemblent habituellement au boulevard Osmeña, notamment sur la fontaine Fuente Osmeña et à la Basilique Santo Niño.

En effectuant un voyage aux Philippines avec Marco Vasco, vous aurez certainement de fortes chances d’y assister. Effectivement, ce voyagiste est en mesure d’organiser un séjour personnalisé dans les Visayas, durant lequel vous allez alors faire la découverte de Cebu. Profitez-en pour toucher du doigt ce dont cette île en particulier a à vous offrir, qu’il s’agisse d’expériences culturelles ou d’activités d’aventure !

Ati – Atihan

Un autre événement organisé en l’honneur Santo Nino, ce festival constitue une tradition vieille de plus de 800 ans. Cependant, il se déroule à Kalibo, sur l’île de Panay. Située non loin de l’île de Boracay, cette ville dispose d’un aéroport international et est directement accessible depuis les plus grandes villes philippines telles que Cebu et Manille. La célébration a également lieu le jour du festival du Sinulog.

Il s’agit d’un événement extrêmement riche en couleur, durant lequel les tribus défilent dans les rues et dansent jusqu’à en perdre haleine. C’est par conséquent un moment unique, vous permettant tout particulièrement de découvrir ce qu’est le Mardi gras philippin. En y assistant, les voyageurs aux Philippines auront surtout un réel aperçu de la culture et de l’ambiance locale.

Panagbenga

Le Baguio Flower Festival figure parmi les événements les plus colorés au pays. Pour le célébrer, vous devrez bien entendu vous rendre à Baguio sur l’île de Luçon. Cette fête aux Philippines met à l’honneur le mois de la floraison des fleurs. D’habitude, il se célèbre au cours de la dernière semaine de février ou encore de la première semaine de mars. C’est notamment durant cette période de l’année que fleurissent les fleurs de la ville.

Au fur et à mesure que le festival des fleurs de Baguia évolue, de nouvelles activités intéressantes viennent enrichir l’esprit du Panagbenga. Chars fleuris, danses indigènes, marché aux puces, stands de nourritures… La célébration, datant depuis 1995, rend hommage aux magnifiques fleurs qui font la renommée de cette ville philippine.

Moriones

Haut en couleur, ce festival est le plus connu de la province insulaire de Marinduque. Il a lieu chaque année durant la semaine sainte. Comme les Philippins les appellent, les « Moriones » caractérisent cet événement. Il s’agit plus précisément des gens déguisés en soldats romains ayant participé à la persécution du Christ. D’ailleurs, les touristes affluent sur l’île pour assister à leurs représentations.

Cette commémoration met surtout l’accent sur la vie de saint Longinus. Pour rappel, ce centurion avait transpercé d’une lance Jésus lors de la crucifixion. Le sang tombé sur son œil aveugle l’a alors guéri. Les spectacles auxquels les habitants participent sont véritablement fascinants et offrent un excellent aperçu théâtral des traditions du pays.

Masskara

Ce festival aux Philippines est plébiscité des voyageurs qui aiment faire la fête. Il date depuis 1980 et est organisé en octobre. Sinon, c’est la « ville du sourire », Bacolod, qui l’accueille chaque année sur l’île de Negros. À l’occasion, les locaux enfilent des masques souriants et font une grande parade avec des danses de rue, des boissons et de la nourriture.

Autrement, des fleurs, des perles, des peintures et des plumes servent de décors aux masques portés par les danseurs. Ce festival est également exceptionnel en raison de nombreux concours spécifiques comme l’ingestion de lait de coco ou encore la poursuite d’un cochon. Il y a aussi l’Electric Masskara, défilé caractérisé par des chars décorés de lumière et agrémentés de musiques.

Facebook Comments

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire Plus

Politique de confidentialité & cookies